La laine de bois: isolant végétal souple, le compromis entre déphasage et qualité thermique


 
Ce texte est intégré à la série d'articles sur la technique de pose des isolants bois :


pour lire l'article 1 sur : Fibre de bois et laine de bois


pour lire l'article 2 sur :  Fibre bois  pose en isolation de murs


prochains articles à paraître chaque semaine à la rubrique «Technique de pose fibre bois»
 


L'isolant en laine de bois appelé aussi bois feutré est obtenu par défrichage des résineux. On transforme le bois en pâte en y ajoutant de l'eau. Cette pâte est ensuite laminée et séchée pour devenir des panneaux de différentes densités qui proposent une diversité d'usage qui s'est très largement développée en isolation écologique.

 


Pour isoler les parois intérieure de la maison, le panneau flexible ou semi-rigide est une solution simple à mettre en œuvre :

 

Pose de la laine de bois


Si on utilise ,selon les cas, une laine de bois de faible (40 kg) ou de moyenne densité (55 kg) on installera en premier lieu une structure bois pour positionner les panneaux de laine de bois en position verticale sans risque de tassement du panneau.

 

Les montants d'ossature constituant également le support des panneaux de finition. On insère ensuite les panneaux de laine de bois entre les montants d'ossature qui sont très légèrement plus étroits que la largeur du panneau de laine de bois afin d'éviter tout glissement de la laine de bois.

 

Pose du pare-vapeur

 

On place ensuite un pare vapeur ou un frein vapeur adapté à la perméance globale de paroi puis on pose enfin un parement de finition.

 

Comment acheter la laine de bois  : cliquez ici