Aménager ses combles : privilégiez le silence !

S’il y a une nuisance qu’il faut affronter de manière pensée dans l’aménagement des combles, c’est bien le bruit. En effet, les matériaux de couverture affichent une résistance minimale aux bruits. Il faut donc prévoir une isolation acoustique appropriée. Plusieurs solutions ont été développées pour réduire ces nuisances sonores. Zoom sur elles.

Les différents types de bruits

On peut distinguer deux principaux types de bruits :

  • Les bruits aériens qui, comme leur nom l’indique, se propagent via l’air. Les bruits d’avions, de voitures, de train ainsi que les bruits occasionnés par les activités professionnelles en font partie.
  • Les bruits d’impacts ou bruits de choc sont des bruits qui résultent du choc d’un objet sur une paroi. C’est le cas du bruit de la pluie sur la couverture ou celui occasionné en faisant tomber un objet sur le plancher. A noter que certains bruits comme la musique sont mixtes, autrement dit ils sont à la fois aériens et d’impacts. Ils se propagent d’abord dans l’air, puis par impact via les parois de la pièce.

Comment faire pour réduire les bruits aériens dans les combles ?

Pour lutter contre les bruits aériens, la solution la plus choisie est l’isolation par l’extérieur de la toiture. Non seulement, elle limite la transmission des bruits qui se propagent via l’atmosphère. Elle peut aussi réduire les bruits d’impact. L’isolation par l’extérieur permet en outre d’exploiter de manière optimale le principe du masse-ressort. Une autre alternative consiste également à insérer des laines minérales à l’intérieur des pans de sous-toiture. Enfin, l’amélioration de l’étanchéité à l’air augmente également la résistance aux nuisances sonores.

Comment lutter contre les bruits de choc en provenance de l’extérieur ?

Les bruits d’impact extérieurs sont constitués notamment par les bruits de la pluie et de la grêle. La pose d’une épaisse couche d’isolant fibreux comme la laine est un excellent moyen d’atténuer, voire de neutraliser les bruits d’impact sur la couverture. En ce qui concerne les bruits d’impact sur les fenêtres, la pose d’un vitrage spécifique anti-bruit est recommandée.

Comment faire pour empêcher les bruits de sortir ?

Les combles aménagés sont souvent les lieux des festivités. De nombreux bruits peuvent alors en provenir. Pour les empêcher de sortir de la pièce, vous pouvez choisir entre ces deux solutions :

  • Au niveau du sol, vous pouvez opter pour l’interposition d’une couche isolante sous un parquet ou un stratifié flottant. Toutefois, la meilleure solution consiste à utiliser une chape sèche et un plancher en panneaux désolidarisés.
  • Au niveau des pans de sous-toiture, il y a d’abord l’isolation par les matériaux fibreux. Vous pouvez également réaliser un doublage par des plaques de plâtre ou des panneaux de liège.