Une bonne isolation passe aussi par les fenêtres

Aujourd'hui les constructions neuves doivent respecter des critères de performance énergétique qui sont regroupés sous l'appellation Réglementation Thermique 2012. L'isolation de l'habitat devient donc un sujet de plus en fréquent dans les médias. On aborde souvent trois points principaux, la toiture, les murs et les fenêtres. Ce sont en effet les éléments qui constituent l'enveloppe de la maison et qui ont un impact sur les déperditions de chaleur.

La surface vitrée d'une maison

La RT 2012 impose une surface vitrée minimale de 17% de la superficie habitable, attention cette proportion n'est pas un gage de réussite. Lors de la conception d'un projet de construction, un soin tout particulier doit être apporté au positionnement et au dimensionnement des ouvertures. Quelle que soit la région dans laquelle on vit, on évitera par exemple de multiplier les ouvertures vers le nord et on privilégiera de grandes fenêtres face au soleil. L'intervention d'un architecte ou d'un bureau d'études thermiques vous aidera à y voir plus clair.

Le choix des matériaux

Vous aurez le choix entre le bois, l'aluminium... et le PVC. Ce dernier représente aujourd'hui plus de la moitié du marché, il a su séduire par son rapport qualité/prix imbattable. Et contrairement aux idées reçues les fenêtres en PVC peuvent garantir d'excellentes performances thermiques. Cela vaut le coup de jeter un œil sur cette page.

Installer ses fenêtres soi-même

Les fabricants insistent souvent sur l'importance de la pose et de nombreuses marques et artisans proposent de s'en charger pour garantir les performances annoncées. Il faut effectivement soigner la liaison du cadre avec la structure de la maison, qu'il s'agisse de maçonnerie classique ou d'une ossature bois. Il est cependant tout à fait possible d'effectuer la pose de fenêtres soi-même à condition d'être bricoleur et de savoir travailler avec précision pour respecter les instructions de mise en œuvre. Vous trouverez sur le web de nombreuses vidéos pour mieux appréhender les différentes étapes.

Bénéficier d'un crédit d'impôt

Vous avez décidé d'entreprendre des travaux de rénovation et vous devez faire changer plusieurs fenêtres ? Bonne nouvelle, ce type de travaux est éligible au Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique. Certes son plafond est de 8 000 euros sur une période de cinq ans (16 000 pour un couple et 400 euros supplémentaires par personne à charge) mais cela représente une somme conséquente qui vous aidera à financer votre projet. Pour en savoir plus à propos des conditions d'obtention, un petit tour s'impose sur le site du gouvernement : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1224.xhtml.