WoodyFIX le module de pose ultra rapide pour les isolants en vrac

 

Woodyfix Système est un module d'installation économique, simple et rapide d'un plancher de combles avant la pose d'un isolant en vrac. Woodyfix Systèm est fabriqué par Isocell.

 

Woodyfix apporte une facilité et une rapidité de pose inégalée et une économie des matériaux lourds qui soulage la structure du sol des combles.

 

Woodyfix s'adapte à tous les isolants en vrac et isolants à déverser.

 

Tous les isolants en vrac peuvent être utilisés avec le Système Woodyfix  : ouate de cellulose en vraclaine  de bois en vrac ou encore de ouate de coton ou de laine de mouton

 

L'économie réalisée sur le long terme est remarquable. Par exemple, pour une épaisseur de 32 cm d'isolant en ouate de cellulose Isocell en vrac placé sur un comble de 100 m², on économise plus de 500 litres de fioul chaque année. L'investissement de départ est donc très rapidement amorti.

 

Installer le  système de  module bois Woodyfix Isocell permet d'isoler les planchers de combles tout en conservant une accessibilité totale des combles, ceux-ci pouvant être ensuite aménagés sur un sol propre et esthétique grâce au panneau à lamelles orientées OSB ou au panneau respirant médium DFP de chez Kronospan.

 

Les nombreux avantages de  Woodifix Isocell

  • La technique de pose des modules Woodyfix est ultra rapide et sans aucun outil, ni visserie.
  • On peut travailler par étapes successives sans avoir à débarrasser complètement les combles.
  • En fin de chantier, les combles sont praticables à 100%.
  • Le remplissage à 99,9 % de la surface des combles donne une protection optimale contre le froid et les fortes chaleurs d'été.

 

Pose du système Woodyfix

achat woodyfix

Woodyfix s'installe en un temps record. La pose des modules de base  s'opère manuellement (sans outils). Chacun des modules supporte un simple tasseau de bois (4 x 5)  qui remplace avantageusement les solives et les lambourdes de planchers. On place ensuite les panneaux OSB ou les panneaux respirants DFP, par simple emboitement du rainurage. Il ne reste plus qu'a installer l'isolant en vrac soit manuellement, soit en utilisant une souffleuse cardeuse, dans toute l'épaisseur du module Woodifix afin de supprimer tout risque de pont thermique.

 

Si nécessaire, on pensera à dérouler préalablement sur le sol des combles, un frein vapeur ou une barrière de vapeur afin de respecter les règles d'isolation thermique préconisées par la RT 2012/2020.

Lire l'article diffusion de la vapeur d'eau dans un habitat respirant selon les principes de la physique du bâtiment.

 

Caractéristiques des modules Woodifix

 

WoodyFIX est vendu en plusieurs épaisseurs standard : 220 mm, 260 mm et 320 mm.

Les modules de base WoodyFix sont livrés emballés par paquets facilement transportables vers le chantier des combles. Les deux éléments constituants le module de base WoodiFIX sont assemblés sur place et sans outil.

 

WoodyFIX associé à la ouate de cellulose Isocell

 

Les éléments de base du Système Woodyfix sont présentées dans le tableau ci-dessous :

PRG 1) pour

Matériau utilisé

Épaisseur du matériaux

Lambda

Classement au feu selon la norme européenne

Panneau de construction OSB 3

18

0,13

D

Module de base WoodyFIX

ép 16 mm  hauteur 160

 

ép 18 mm  hauteur 200
 

0,13

D

Ouate de cellulose en vrac Isocell

160/200/etc...

0,039

B-s2,d0

 

l’ensemb

Exemple de performance Woodyfix avec la ouate de cellulose Isocell

 

L'exemple de montage dont les caractéristiques sont présentées dans le tableau ci-dessous, a été testé en situation réelle par l' Institut IBO en Autriche.

 

Epaisseur ouate Isocell

Densité posée par m3

Potentiel de réchauffement selon IBO *

Inertie : déphasage en heures

Valeur de déperdition U (W/m²K)

220 mm

46 kg

26,07

13,3 heures

0,17

260 mm

48 kg

21,65

15 heures

0,14

320 mm

50 kg

15,04

17,2 heures

0,12

360 mm

52 kg

10,36

19,1 heures

0,11

400 mm

52 kg

6,15

20,8 heures

0,1

 

* Mode de calcul du potentiel de réchauffement total (PRT) de la construction : densité (kg/m³) / 1000 x épaisseur de couche (mm) x pourcentage de la couche (%) x PRT (kg)

 

* IBO : Institut Autrichien de Bio-écologie de la construction.