RGE, une certification synonyme d'excellence

 La certification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) est un outil mis à la disposition du public pour distinguer les professionnels qui répondent à des critères précis dans l’exécution des travaux et dont l’excellente qualité des prestations est appréciée par des organismes indépendants. Les ouvrages concernent essentiellement l’amélioration de la performance énergétique des logements.  


Des enjeux importants


La mise en place d’un plan de rénovation énergétique de l’habitat (PREH) vise à diminuer de 38 % la consommation en énergie des bâtiments d’ici 2020. Les propriétaires qui entreprennent ces travaux récoltent donc le fruit de leur investissement en réduisant sensiblement leur facture d’énergie tout en améliorant le confort de leur logement. Plusieurs mesures incitatives sont instaurées par l’État afin de pousser les propriétaires à effectuer ces travaux. Cependant, compte tenu de l’importance des sommes investies et des objectifs à atteindre, il est nécessaire que ces travaux soient confiés à des professionnels. Ceux-ci doivent maitriser parfaitement les technologies et l’utilisation des matériaux et équipements dans ce domaine. Cela a poussé l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (Ademe) à créer la certification Reconnu Garant de l’Environnement avec le concours du Ministère du Développement Durable et des différents acteurs du secteur comme les organisations professionnelles.

La qualité, principal atout du RGE

La charte RGE est un excellent repère pour ceux qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur logement. En effet, une entreprise ou un artisan certifié RGE apporte une garantie certaine en matière de travaux et d’expertise, non seulement à ses clients, mais également vis-à-vis des partenaires financiers et techniques du projet. Les professionnels du secteur de l’économie sont incités à renforcer leur compétence par le biais de formations dispensées à leur personnel. Dorénavant, la qualification RGE ne concerne plus seulement les artisans et les entreprises du bâtiment, mais également les industriels et les chargés d’étude comme les bureaux d’études ou les architectes. Les clients sont donc invités à choisir les professionnels disposant du label RGE pour leur confier leurs travaux. En contrepartie, ils sont assurés de la qualité des ouvrages et bénéficient de conseils judicieux en matière d’économie d’énergie pour leur habitation.

RGE, une clé pour obtenir différentes aides

Le recours à un professionnel portant le label RGE garantit l’obtention de recommandations avisées ainsi qu’un suivi rigoureux des travaux. De ce fait, la réduction de la facture énergétique est significative et le confort du logement sensiblement amélioré. Par ailleurs, dès le 1er juillet 2014, le principe d’éco conditionnalité entre en vigueur pour l’octroi de différentes aides publiques concernant les travaux d’économie d’énergie. Ainsi, à partir de cette date, il est indispensable de faire appel à un artisan ou une entreprise bénéficiant du label RGE pour obtenir un écoprêt à taux zéro. Quant au crédit d’impôt développement durable, dès le 1er juillet 2015, il ne sera accordé qu’aux personnes ayant confié leurs travaux à une entreprise ou un artisan certifié RGE. Il convient de rappeler que des critères objectifs sont établis pour délivrer la qualification RGE à une entité. Celle-ci doit en conséquence chercher à obtenir ce label pour attirer davantage de clients et se démarquer de ses concurrents.