la protection contre l'incendie des bâtiments

Les exigences en matière de sécurité-incendie doivent être totalement prises en compte et intégrées à la conception, Ia fabrication, l'installation et l'utilisation de la construction, en conformité avec les réglementations en vigueur.

Les réglementations relatives à la protection contre l'incendie fournissent des règles contraignantes pour la construction de bâtiments, les éléments de construction et les  matériaux de construction utilisés dans les compositions. Les exigences précises concernant la protection contre l'incendie sont principalement fournies dans les réglementations nationales en matière de sécurité-incendie de chaque pays européen. Des règles différentes sont parfois définies par les réglementations provinciales ou régionales.

 

La création des Euroclasses

Dans le passé, l'évaluation des structures et des matériaux de construction n'était pas réalisée de Ia même façon dans les pays de l'UE. La comparaison des résultats n'était donc pas vraiement possible car de nombreuses méthodes d'évaluation ainsi des équipements de test différents étaient utilisés. Aujourd'hui, des critères d'évaluation communs (euroclasses) sont utilisés, bien que certains pays continuent d'appliquer un système de classification local en parallèle.

 

Le texte qui suit se concentre sur les normes communes de l'UE qui divisent la classification de réaction au feu générale des produits de construction et des bâtiments comme suit:

 

  • Classification de réaction au feu (EN 13501-1)
  • Classification de résistance au feu (EN 13501-2)

 

Classification de réaction au feu des materiaux de construction 

 

Définition de la réaction au feu

La réaction au feu fournit des informations sur l'inflammabilité du matériau, c'est-à-dire sur le niveau de contribution du matériau à l'intensité et à la propagation du feu. Elle décrit principalement le comportement au feu du matériau dans les premiers stades d'un incendie, lorsque les personnes sont évacuées.

 

Les 7 classes européennes de réaction au feu

Le système de classification européen unifié distingue sept classes élémentaires: A1, A2,B, C, D, E et F ("fl » est ajouté pour les revêtements de sol). Les produits des classes A2, B, C et D ont recours à des classifications supplémentaires: l'une qui évalue la production de fumée pendant le feu et qui comporte les classes s1 (minimum), s2 et s3, et l'autre qui évalue la chute de particules enflammées selon trois catégories: d0 (pas de particules enflammées), d1 et d2. (La classification complète est fournie dans le tableau ci-dessous).

 

Classification CWFT

En plus de la classification fondée sur des tests, il existe des procédures convenues pour classer les matériaux de construction en diverses classes de réaction au feu sans qu'il soit nécessaire d'effectuer des tests: il s'agit de la classification CWFT (Classement sans tests supplémentaires). La classification CWFT se rapporte aux produits possédant des propriétés au feu connues et stables tels que les produits en bois ou à base de bois. Les conditions sont publiées dans le Journal officiel de l'UE et doivent être stipulées dans les réglementations et normes des pays de l'UE. Cette classification est basée sur l'épaisseur et la densité volumique minimales du matériau.

 

Classification basée sur des tests

ll est possible d'obtenir un classement sur la base de tests réalisés en conformité avec la norme EN 13501-1. La classification peut être différente pour divers matériaux de base en fonction du type de construction (sous-couche).

 

Tableau des euroclasses en comparaison avec les classifications nationales des matériaux (en dehors des sols):


Classes Union Européenne selon EN 13501-1

  Allemagne France UK Royaume Uni Italie        
A1 (non combustible-ne contribue pas à la propagation du feu)

Pierre, verre, béton, laine minérale

A1 non combustible nc 0

A2-sl,d0

 

A2-s1,d1 A2-s3,d2

A2-s2,d0 A2-s2d1 A2-s3,d2

A2-s3,d0 A2-s2,d1 A2s3,d2

Panneaux sandwich, laine de verre

A2

M0

 

.

.

 

M1

Ic 1

B-s1,d0 B-s1,d1 B-s2,d0


B-s3,d0 B-s2,d1 B-s2,d1


B-s3,d2 B-s3,d2 B-s3,d2

Matériaux en bois ne contribuant pas à la propagation du feu

B1 M1 0 2

C-s1,d0 C-s1,d1 C-s2,d0

C-s3,d0 C-s2,d1 C-s2,d1

C-s3,d2 C-s3,d2 C-s3,d2

Bois massif dur B1 M2 1 2

D-s1,d0


D-sl,d1 D-s3,d2


D -s2,d1 D-s3,d2


D -s2,d1' D-s3,d2

Panneaux à base de bois standard

B2

M4

 .

 

M4(non gouttant)

3 3

 

E E-d2

 

Fibre de bois tendre B2 M4 4  4
F (inclassables-tous les autres)

Inclassables - tous les autres

B3 Inclassables Inclassables  Inclassables


Indication des abréviations de noms: nc - non combustible, Ic - combustion limitée, hc - difficilement combustible; co - combustible, ni - non inflammable, hi - dificilement inflammable, ei - facilement inflammable, un - inclassable


La résistance au feu


Définition de la résistance au feu

La résistance est la capacité d'un matériau ou d'une structure à supporter, ou idéalement à empêcher, le transfert du feu d'une zone à une autre. Contrairement aux matériaux de construction avec une réaction au feu indiquée, la résistance au feu se rapporte à l'élément structurel qui se compose d'un ou de plusieurs matériaux. ll existe des procédures de classification nationales et européennes pour évaluer la résistance au feu. Selon le système de classification européen unifié, les éléments de construction et leur fonction ou leur  emplacement dans la construction doivent fournir une résistance au feu comportant un ou plusieurs critères. Le système de classification européen unifié inclut les critères suivants:

 

R - force et stabilité (résistance) - capacité à résister aux effets du feu de l'un ou des deux côtés, à une charge prédéterminée.
E - intégrité (étanchéité) - capacité à résister aux effets du feu sur un côté; la taille des fissures et des trous et la combustion continue du côté non exposé du panneau sont évaluées.
I - isolation capacité à résister aux êffets du feu sur l'augmentation de la température du côté non chauffé ne doit pas dépasser la température initiale de plus de 140°C.

W- rayonnement - capacité à résister au transfert de chaleur afin de diminuer l'important transfert de chaleur rayonnante sur le côté non chauffé (jusqu'à 15 kW/m2).

M - résistance mécanique - capacité à résister à l'impact provoqué par l'effondrement d'autres éréments de construction.
K - efficacité de la protection contre le feu - capacité des murs ou du revêtement de toit à protéger les matériaux dès panneaux contre l'inflammation, l'incandescence, etc. pendant un certain temps.

La résistance au feu des murs porteurs ayant une fonction de séparation du feu est déterminée par plusieurs critères, notamment la durée de résistance en minutes (15, 30, 45, 60, 90, 120, 180). Les critères E et I réunis constituent la formation des sections coupe-feu.

Ainsi, ce qui suit s'applique:

- R 15 - fonction porteuse sans séparation du feu pendant 15 min
- EI 30 - fonction non porteuse, le feu est d'un seul côté
- REI 60 - fonction porteuse, séparation du feu, le feu est d'un côté pendant 60 min.
Autres: REW 60, REIM 30, K30. (plus dans la directive 2000 /367/CE de l'UE).


o Résistance au feu selon les normes européennes EN

 

La classification de la résistance au feu des constructions peut être déterminée de trois façons:

  1. - selon la norme EN 13501-2 basée sur les tests de résistance au feu des éléments de murs, de plafonds, etc., porteurs et non porteurs.
  2. - selon un calcul basé sur les normes de conception des maisons en bois concernant les effets du feu d'après la norme EN 1995-1-2, et  enfin basé sur les valeurs des tableaux Selon les réglementations locales en vigueur.
  3. - la combinaison des deux.

 

o Résistance au feu selon la norme Allemande DIN 4102-2

 

La classification nationale allemande est basée sur l'élément de construction; F représente les poteaux, plafonds et murs porteurs, avec une lettre additionnelle A ou B pour les restrictions sur l'utilisation des matériaux de construction inflammables.

 

Tableau: comparaison simplifiée pour un immeuble à plusieurs étages


Type de construction DIN 410262 EN 1350162
Murs porteurs F60 R60 / REI 60
Murs non porteurs F60 EI 60
Sol F60 REI 60
Murs de la sortie
de secours
F60 REIM 60
Murs résistant au
feu au sous-sol
F9O-AB REI 90

 

source Kronospan