Actuellement, la maison en bois moderne la plus répandue est construite selon un système structurel basé sur une ossature en bois. La structure porteuse est composée d'éléments porteurs en forme de barre qui constituent l'ossature, et d'un revêtement porteur qui la stabilise. Ces éléments en forme de barre (poteaux, solives, chevrons) transmettent la charge verticale principale du toit et des sols individuels, et leur coffrage constitué de panneaux à base de bois transfère la charge verticale plane mais aussi les charges horizontales résultant des effets du vent et renforçant les capacités de résistance.

Structure de construction et composition du revêtement


La composition du revêtement est différente selon les exigences de la technique de chauffage et les types de couches utilisées. Il existe plusieurs sortes de construction. Les murs porteurs peuvent être constitués de poteaux d'une dimension de 60/120 mm. Actuellement toutefois, les exigences plus stricte sont imposées pour l'isolation thermique et les poteaux doivent faire plus de 120 mm. Cela conduit l'utilisation de poteaux d'une dimension de 60/160 mm ou plus. Autrement, l'isolation thermique peut être réalisée selon deux niveaux élémentaires : d'abord entre les poteaux, puis comme revêtement extérieur. Le revêtement des murs porteurs de l'ossature en bois formé de deux panneaux à base de bois et placés du côté extérieur ou intérieur des poteaux. Pour assurer un transfert symétrique optimal des charges horizontales, l'ossature en bois doit être revêtue des deux côtés. L'ossature en bois, le revêtement en panneau à base de bois et l'isolation thermique entre les éléments piliers constituent la pièce de charpente basique des maisons en bois moderne, qui se voit progressivement compléter deux couches additionnelles afin de garantir toutes les exigences imposées à l'ensemble de la construction.

Division des couches selon leurs fonctions

La plupart des matériaux de construction ne sont pas en mesure de remplir complètement toutes les fonctions relatives aux exigences de construction susmentionnées. Par conséquent, la construction est composée de plusieurs types de matériaux qui peuvent être divisés en couches individuelles selon leurs fonctions. L'ordre des couches est déterminé par les règles de la physique du bâtiment : voir image ci dessous

 

 

 

Légende de l'image :

1a) Protection contre les intempéries–revêtement des murs extérieurs,

1b) Protection contre les intempéries – couverture de toit,

2) Ventilation – toits, revêtement extérieur,

3) Couche protectrice isolante - couche coupe vent,

4a) Revêtement des murs porteurs extérieurs de l'ossature en bois,

4b) Platelage de toiture porteur extérieur de l'ossature en bois,

5) Isolation thermique des éléments de l'ossature en bois porteuse,

6) Revêtement des murs porteurs intérieurs de l'ossature en bois,

7) Pare-vapeur (VCL),

8) Couche principale d'étanchéité à l'air,

9) Espace d'installation,

10) Revêtement intérieur des murs et des plafonds,

11) Revêtements de sol et platelage porteurs intérieurs,

12) Couche de base non porteuse,

Pour certains types de structures en sandwich, certaines couches ne sont pas requises (par exemple 2 et 10). À l'inverse, certains des matériaux peuvent remplir la fonction de plusieurs couches (par exemple 8 + 9, 7+8 + 9), ou compléter d'autres couches (notamment l'isolation thermique).

source Kronospan