L'Habitat participatif et la mixité sociale

Faire connaitre les actions des collectifs de l'habitat participatif est un acte écologique.

Monisolationécologique.com relaye les news des acteurs de l'habitat participatif. (texte toit  de choix)

Les acteurs de l’Habitat participatif attendent avec impatience le statut de la Coopérative d’Habitants. Il devrait trouver sa place dans la loi sur le logement que le gouvernement prépare pour le printemps prochain. Les habitants de ces projets seront à la fois locataires et associés de leur coopérative. L’opération est financée directement par la société et la complexité de la compilation de financements individuels sera évitée. D’autre part, ce statut permettra une clause statutaire limitant les plus-values en cas de vente de parts sociales par un associé.

 
En attendant cette évolution les collectifs d’habitants cherchent avec des bailleurs sociaux des solutions qui répondent à une demande concrète : comment permettre l’intégration des foyers modestes ou sans apports dans les projets. Cette demande n’a rien d’idéologique. Ces foyers participent déjà activement au développement des projets. Leur revenu ou leur patrimoine sont insuffisants pour envisager une acquisition classique. C’est à ce moment que les groupes sollicitent généralement les bailleurs sociaux. Souvent, ils trouvent un écho favorable avec le soutien des élus locaux qui occupent des postes à responsabilité dans de nombreuses structures du monde du logement social. Néanmoins, ces projets mixtes posent de nombreux problèmes aux sociétés HLM. Achats des logements en VEFA, co-maîtrise d’ouvrage, taille de l’opération et rentabilité opérationnelle, financement des espaces mutualisés, commissions d’attribution… la liste des obstacles est longue.

Habitat Différent

Actuellement, plusieurs sociétés HLM mobilisent des ressources importantes pour trouver des solutions. Nous avons le sentiment que ce sujet deviendra même un élément central de l’année à venir. Dans pratiquement tous les projets que nous accompagnons (Lille, Montpellier, Angers) nous participons à la recherche d’une adaptation des pratiques à côté des collectifs d’habitants et leurs partenaires du logement social. D’autre part, nous participons à un groupe de travail animé par la Fédération nationale des Coopératives HLM au nom du RAHP, le réseau des acteurs professionnels.

 
Les raisons pour cet engagement sont multiples et les projets des années 80 comme "Habitat Différent" à Angers démontrent le potentiel de ces partenariats dans la durée. D'ores et déjà, nous pouvons affirmer que ces initiatives contribuent à préserver ce que constitue peut-être la dimension la plus précieuse des projets d’Habitat participatif actuels : la diversité culturelle et sociale des membres qui l’habitent.

texte de news :

http://www.toitsdechoix.com

Plus d'info : 

http://habitat.different.free.fr/

http://hd49.wordpress.com/
 

 Autres actu sur le sujet :

habitat-participatif-a-lille-59-en-nord-pas-de-calais 

projet-d-habitat-participatif-a-montpellier-herault-34 

habitat-groupe-et-participatif-a-strasbourg-bas-rhin-67

initiation-a-l-habitat-participatif-reserve-aux-professionnels