Ouate de cellulose : meilleur prix et qualité

 La vente de ouate de cellulose progresse chaque année un peu plus et la mise en conformité des isolants écologiques par les principaux fabricants est un gage de la confiance des professionnels de la construction pour cette catégorie d'isolants en vrac.

Les prix de pose de la ouate de cellulose se rapproche progressivement du prix de pose des isolants traditionnels et l'année 2013 devrait voir se confirmer cette tendance avec les nouvelles exigences de performance en isolation thermique et phonique des bâtiments neufs, des habitats résidentiels ainsi que dans la réhabilitation, les extensions et surélévations de l'habitat existant.

Le surcoût est déjà neutralisé par une garantie de la performance dans le temps grâce à son extrême durabilité.

Les avantages de la ouate de cellulose sur ses concurrents en isolation  traditionnelle en vrac

Les propriétés thermiques de la ouate de cellulose

La texture des fibres de cellulose donne à la ouate de cellulose une étanchéité parfaite à l'air. Sa capacité à emmagasiner l'air qui reste immobile à l'intérieur de la couche, qu'elle soit soufflée sur un plancher horizontal ou insufflée ou projetée en caisson, lui permet d'obtenir des performances thermiques maximum. Le système de pose en vrac permet aux fibres de s'infiltrer dans les moindres recoins du volume à isoler, annulant tout risque de pont thermique.

La ouate de cellulose présente, selon les marques, une conductivité thermique de 0,038 à 0,042. Les différences sont assez notables d'un fabricant à l'autre et il convient de se reporter au tableau de comparaison des marques présentes sur le marché pour apprécier les caractéristiques des différents produits et faire le choix le plus judicieux. Le tableau prend en compte les marques de ouate de cellulose en vrac disposant soit d'une certification ACERMI  délivrée par l'Association de CERtification des Matériaux Isolants thermiques soit d'un Avis Technique délivré par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB). Pour lire l'article >>>  Comparatif ouate de cellulose.

Appréciée des applicateurs spécialisés en isolation écologique, la ouate de cellulose en vrac est considérée comme l’un des isolants les plus performants et elle convainc progressivement les professionnels en isolation traditionnelle d'autant plus que la demande  du grand public est en croissance et que plusieurs les architectes ont font des éloges mérités.

Des résultats qui attestent des qualités supérieures de la ouate de cellulose

En termes d’isolation et de confort, la preuve des qualités supérieures de la ouate de cellulose est faite depuis plus de deux décennies. Le premier fabricant européen, la société EXCEL au Pays de Galles (fabricant historique des marques Warmcell en Allemagne et Cellisol et Domexcel en France dans les années 90 avait participé à une expérience réalisée sur deux constructions identiques et mitoyennes : l'une isolée avec une laine minérale traditionnelle et la seconde, à épaisseur d'isolant égale, avec de la ouate de cellulose en vrac . Des thermomètres de précisions étaient placés à différents endroits stratégiques du bâtiment à l'extérieur, dans le cœur de l'isolant et à l'intérieur de l'enveloppe du bâtiment à des hauteurs et à des emplacements identiques dans chacune des deux maisons construites sur le même schéma et avec des matériaux structurels semblables. L'expérience ayant lieu pendant une période froide en hiver, le dispositif de chauffage, lui aussi identique dans les deux volumes, a été débranché pendant 9 heures consécutives. La baisse de la température était régulièrement constatée et au bout de ce laps de temps de 9 heures, les résultats des tests en situation réelle ont montré que la température à l'intérieur de la maison isolée en ouate de cellulose avait conservé une température supérieure de 4 °C par rapport au bâtiment isolé avec la laine minérale.

Les propriétés phoniques de la ouate de cellulose

Sur le plan de l'isolation phonique de la ouate de cellulose en vrac, les résultats de tests en situation mettent en évidence des qualités supérieures de 7 décibels comparés aux isolants concurrents. (Tests effectués pour la marque Isocell).

Sous forme de panneaux thermoliés avec des fibres textiles on obtient des résultats phoniques remarquables avec des plaques à forte densité. Le panneau Celflex de chez Isonat et ses facultés particulières sont exposées dans un paragraphe spécifique plus bas dans le texte.

La ouate de cellulose est un isolant hydrophile.

En capacité d'absorber l'humidité ambiante, les flocons de ouate de cellulose permettent de réguler l'atmosphère environnant et de créer un confort de vie supplémentaire inconnu avec les laines minérales. Cette propriété particulière de la ouate de cellulose ne diminue en rien les performances thermiques des fibres. Quand l'atmosphère s'assèche la ouate de cellulose restitue l'humidité stockée sans être altérée. Le processus se produit à chaque changement du taux d'humidité et de la variation de la pression de l'air ambiant. La ouate de cellulose est un excellent régulateur d'humidité de l'air.

L'impact environnemental de la ouate de cellulose

La cellulose en vrac est un isolant écologique issu du recyclage du papier journal. Très en vogue pour des raisons environnementales, la ouate de cellulose contribue donc à la préservation de l'environnement en agissant sur le mode de fabrication qui met en œuvre une énergie primaire jusqu'à un tiers inférieure aux isolants traditionnels. L’Ademe, Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie, avance des chiffres de 6kWh d’énergie pour fabriquer un mètre cube de ouate, pour  150 à 250kWh pour un mètre cube de laine minérale (de verre ou de roche) et 850kWh par  mètre cube pour fabriquer du polystyrène. La différence est sans appel si on se projette dans les années à venir face à la pénurie croissante d'énergie.

Les propriétés de la ouate de cellulose comparées aux  autres isolants bio-sourcés

Les prescripteurs, architectes, maitres d'œuvre, courtiers en matériaux, courtiers en travaux, distributeurs et entreprises du bâtiment disposent désormais d'un choix conséquent et performant de matériaux isolants naturels bio-sourcés pour satisfaire aux exigences de la réglementation thermique et des différents labels instaurés : Effinergie, BBC, HPE, THPE, BEPOS. La plupart de ses matériaux sont reconnus  pour leurs propriétés et leurs qualités écologiques, que ce soit le liège expansé, la fibre de bois, la fibre de chanvre, de coco, de coton ou de lin, la laine de mouton , de bois ou de chanvre, la paille, la bille d'argile etc.....

La ouate de cellulose a, quant à elle, un statut particulier. Pour une isolation thermique écologique et économique, c'est la solution privilégiée par les installateurs qui pour certains se sont équipés de machines souffleuse-cardeuse performantes en prévision du développement croissant du marché qui s'annonce de plus en plus prometteur dans un avenir proche. La diminution des énergies fossiles, les notions communément admises de développement durable et l'urgence de protéger l'environnement plaident en faveur d'une isolation haut de gamme : naturelle, écologique, économique et durable et la ouate de cellulose fait figure de précurseur et d'innovateur pour le marché traditionnel.

Composée selon les fabricants d'environ 85% à 95 % de papiers des journaux invendus ou de la récupération de papier d'imprimerie mis au rebut, les feuilles de papiers sont broyées mécaniquement, débarrassées des éventuels résidus, tels que trombones ou autres métaux (extrait par le simple passage d'un aimant sur le tapis de triage). Le papier journal réduit en flocons de ouate est ensuite mélangé avec différents sels ayant des propriétés anti-feu, fongicides et assainissantes, afin d'améliorer les performances et de garantir la durabilité du produit fini isolant. On constate que la ouate de cellulose, posée il y a plusieurs décennies dans les Pays du Nord où elle fait légion, ne s'est pas altérée et produit toujours cet effet isolant.

Les propriétés de déphasage de la ouate de cellulose

L’isolant ouate de cellulose en vrac couvre les besoins en isolation tout au long de l'année et au fil des saisons changeantes, compte tenu de sa capacité à isoler du froid comme du chaud. Les variations de température sont réduites au maximum dans les espaces de vie : l’intérieur de la maison est protégé pendant les périodes de canicules en été et contre le froid, l'humidité et les vents en période hivernale. La forte inertie thermique de l'isolant en situation permet d’obtenir des temps de déphasage remarquables entre le point le plus chaud à l'heure de midi ou le soleil est au zénith et le point le plus frais au cours de la nuit. Le rapport d'inertie varie de 1 à 5 entre la laine minérale et la ouate de cellulose.

Grâce au décalage de temps fourni par la ouate de cellulose pour traverser la paroi de l'enveloppe de la maison,  la chaleur ne pénètre que très lentement à l’intérieur jusque tard dans la nuit, moment  où la température extérieure ayant baissé, permet de rafraîchir naturellement la maison. Les maisons écologiques modernes devraient ainsi pouvoir se passer des systèmes de climatisation tant onéreux à l'achat qu'en consommation d'électricité pour les faire fonctionner et en entretien.

le panneau de cellulose détient des qualités et des caractéristiques méconnues.

L'usage le plus répandu est la pose de la cellulose en vrac, soit à l'aide d'une machine souffleuse cardeuse, soit par épandage manuel. Dans certaines situations de chantiers (travaux à minima, auto-construction, accès des machines difficile voir impossible) on fait appel à la ouate de cellulose sous forme de plaques. Il s'agit de panneaux flexibles à semi-rigide, à moyenne ou forte densité (50 à 80 kg) très facile à poser sans compétence particulière. Les panneaux de cellulose sont adaptés à l'isolation des combles (sous-toiture), des cloisons sèches, et des sols posés entre les lambourdes. Souples, ils s'adaptent à toutes les formes architecturales sans provoquer aucune perte de produit. Flexibles, ils peuvent être facilement insérés entre les montants des cloisons intérieures et des chevrons d'une toiture ou ou les lambourdes de planchers. Dans les panneaux de cellulose, on retrouve les qualités thermiques de la ouate de cellulose en vrac auxquelles s'ajoutent des propriétés et des qualités de correction acoustique jusqu'à 68 db pour le panneau Celflex de Isonat  à comparer à l'excellente performance de l'isolant coton Métisse®  MA+  avec les caractéristiques suivantes: αw (Iso 11 654)= 0,95 et Rw= 42 dB (-4 ;-11) avant de faire son choix.  

L'avenir de la ouate de cellulose

La cellulose en vrac ou en panneau est parfaitement adaptée aux normes en vigueur, elle est une solution innovante remarquable pour la construction à basse consommation d'énergie et aux prochaines exigences de la règlementation thermique avec les niveaux revus en 2013 : HPE Haute Performance Énergétique avec un gain de 10% sur la consommation de référence et THPE Très Haute Performance Énergétique avec un gain de 20% sur la consommation de référence, jusqu'à atteindre les niveaux des bâtiments passifs BEPAS et bâtiments à énergie positive BEPOS qui produisent de l’énergie, via des équipements à énergie renouvelable.

En privilégiant la ouate de cellulose comme isolant écologique, les maîtres d'ouvrages sont assurés d’une isolation durable et efficace sur le plan thermique comme sur le plan phonique. En choisissant la ouate de cellulose ils investissent sur le long terme, limitant dès à présent leur facture énergétique. Si on prend en compte toutes les caractéristiques et toutes les qualités développées dans les paragraphes précédents, on peut admettre que la ouate de cellulose en vrac ou en panneau représente le système d'isolation écologique et économique idéal.