Technique de pose des panneaux en fibre de bois pour construire un mur à ossature bois écologique

Les murs à ossature bois légère sont de plus en plus plébiscités par  les clients des artisans, entreprises générales ou constructeurs car le gain écologique est évident et le chantier rapide

Cette technique de pose est accessible aux auto-constructeurs avertis. Un point demande une vigilance accrue :  il faut tenir rigoureusement compte des contraintes de perméances imposées par la RT2012, entre les matériaux de doublage intérieur et ceux choisis pour le parement extérieur.

Le mur respirant en ossature bois

La règle dite du  «un sur  cinq» (1/5) , pratiquée depuis des décennies par les constructeurs en Angleterre (The breathing wall) trouve ici toute sa cohérence et assure d'éviter la condensation à l’intérieur des murs d'une maison écologique.

La règle est simple et reconnue de tous : Il s'agit de s’assurer que  le panneau extérieur du mur soit « cinq fois plus » perméable à la vapeur d'eau que le panneau de la paroi intérieure ou en d'autre terme que le coefficient Sd (l'équivalent lame d'air) du panneau de la paroi intérieure soit  cinq fois plus élevé que le Sd  du panneau extérieur.

Pour connaître la valeur Sd d’un panneau, il suffit de multiplier la valeur µ (se prononce mu, cette valeur se trouve sur la fiche technique du fabricant) de chaque matériau qui compose la structure, par l'épaisseur du matériau en mètre.

Le Sd exprime l'épaisseur de couche d'air équivalente à la diffusion de la vapeur d'eau. Il indique à quel point une couche d'air serait épaisse pour avoir la même résistance de diffusion que l'élément de construction considéré.

La technique de pose du panneau rigide pare pluie respirant

Dans un complexe d'isolation légère sur ossature bois avec remplissage d'isolants légers en vrac on utilise des panneaux de fibre de bois rigides pour fermer l'extérieur du mur qui fera office de pare pluie avec une perméance réduite avant de positionner les tasseaux à l'horizontale pour la lame d'air ventilée  (attention à décaler les tasseaux par endroit sans  juxtaposer les embouts des tasseaux, afin de laisser circuler l'air aussi du bas vers le haut de la paroi) et pour recevoir  au final le bardage extérieur en bois.

Commandez en ligne vos panneaux de  fibres  bois :  cliquez ici