Le SNEST - Syndicat national des écrans de sous-toiture - tente de sensibiliser les investisseurs immobiliers dans l'utilisation de matériaux d'isolation encore plus performants. La structure s'appuie sur la toile pour mener sa campagne.

Un site riche en informations

Le propriétaire envisageant de réhabiliter le dispositif d'isolation de ses toitures peut obtenir toutes les informations dont il peut avoir besoin sur la toile. En visitant le site du SNEST, l'investisseur comprendra que les écrans dits sous-toiture sont utilisés en complément des isolants thermiques installés dans cette partie du logement. Posée directement sur le matériau d'isolation, cette membrane permet d'accroître l'étanchéité du dispositif et partant celle de la maison. L'usage de ce produit permet ainsi d'optimiser la performance énergétique du logement. Le syndicat note également que l'utilisation de cette membrane protectrice permet de mieux gérer les infiltrations d'eau à travers les toitures.
L'on apprendra sur ce portail que ce film tient aussi un rôle protecteur. L'écran sous-toiture empêche la neige poudreuse et également les poussières de pénétrer dans l'habitation. Il permet aussi de limiter les effets du vent sur les éléments dits de couvertures discontinues tout en garantissant une ventilation optimale à l'intérieur des pièces d'habitation. Par ailleurs, le SNEST explique sur l'interface qu'en posant cette pellicule sous les toitures, le propriétaire crée un environnement hostile aux nuisibles.

Les écrans sous-toiture courants

Les spécialistes de l'isolation des toits proposent une grande variété d'écrans sous-toiture. Le propriétaire peut par exemple opter pour un film transpirant. Cette matière présente l'avantage de laisser échapper la vapeur d'eau vers l'extérieur tout en empêchant l'air de pénétrer à l'intérieur de la maison. Ce type d'écran est souvent fabriqué avec des matières synthétiques. Il est aussi possible de choisir une pellicule non transpirante. Étant donné que ce dispositif ne laisse pas passer la vapeur d'eau, l'artisan isoleur doit prévoir - de l'égout jusqu'aux toitures - une lame d'air ventilée d'au moins deux centimètres en sous-face du film de protection. Ce dernier peut être fabriqué avec des matières bitumeuses ou synthétiques.
L'internaute apprendra également qu'il y a aussi des films sous-toiture réfléchissants. HPV - Hautement perméable à la vapeur d'eau - ou non, ces écrans sont surtout appréciés pour leur face qui est capable de réfléchir le rayon solaire. Ces produits assurent donc un confort optimal pour les personnes qui habitent la maison. Bref, en mettant en ligne toutes ces informations, le syndicat cherche à faire comprendre au propriétaire que la maîtrise de la consommation énergétique passe par une bonne isolation au niveau des toitures.