Les écrans de sous-toiture ont pour mission première de protéger la charpente. Ils permettent d'atteindre une performance thermique optimale au niveau des combles, de réduire au maximum la pénétration d'éléments indésirables et de limiter le soulèvement des éléments de couverture.

Quelle est l’utilité des écrans de sous-toiture ?

Les écrans de sous-toiture rentrent dans la catégorie des systèmes de couverture de la sous-toiture. Minces et souples, ils renforcent l'étanchéité des parois. Ces feuilles insérées sous les éléments majeurs de la toiture offrent une performance thermique supplémentaire aux isolants. Les écrans HPV peuvent être posées en contact direct avec les isolants thermiques. Cette action réduit par ailleurs la perméabilité à l'air et favorise par la même occasion l'aération au niveau de la toiture. Les écrans de sous-toiture préviennent également la pénétration de neige poudreuse, de sable, de pollens, de poussière et des acariens. Ils aident également à contrer efficacement l’action de vents violents qui soulèvent et déplacent les éléments de couverture telles les tuiles et ardoises.

Choisir la bonne solution entre 3 sortes d'écrans

Les écrans de sous-toiture « non-Respirants » constituent des armes efficaces pour lutter contre l'infiltration de l'eau. Ils peuvent couvrir l'ensemble de la toiture jusqu'au faîtage. Le choix s'impose cependant entre un écran bitumeux et synthétique. Bénéficiant d'une forte résistance mécanique, l'écran bitumeux affiche une durée de vie prolongée. Plus lourd, il minimise les risques de soulèvement au vent. L'écran synthétique se caractérise par sa bonne résistance aux déchirures et aux tensions. Armé de plusieurs couches, il est communément destiné aux toitures ventilées. En majorité synthétiques, les écrans de sous-toiture « respirants » possèdent une grande capacité à rafraîchir une habitation en été. Comprenant deux ou trois couches, ils sont directement collés contre l'isolant ils ont l’avantage de laisser passer la vapeur d'eau tout en étant absolument imperméables à l’eau. Les écrans réfléchissants sont installés en complément des isolants et disposent d'une face réfléchissante. Ils peuvent être HPV ou non HPV.

Comment bien installer son écran de sous-toiture ?

Les règlementations en vigueur pour la construction immobilière imposent le recours à une contre-latte pour l'installation d'un écran de sous-toiture qu'il soit respirant, non-respirant ou réfléchissant. Large de 5 pouces en moyenne, la contre-latte est un élément de fixation majeur à poser entre les chevrons. Haute de 20 mm au moins, elle permettra d'aménager une lame d'air sous la toiture. Le SNEST ou Syndicat National des Écrans de Sous-Toiture recommande de couvrir les écrans de sous-toiture pour un bâchage durable. Ils doivent donc être couverts au plus tard huit jours après l'installation.