ITE en polystyrène : les bonnes pratiques

Le polystyrène est une solution à privilégier pour l’isolation thermique par l’extérieur. S’il présente de multiples avantages, encore faut-il avoir les bonnes pratiques.

Un type d’isolation efficace

Les principaux avantages de l’isolation thermique par l’extérieur est l’élimination des ponts thermiques ainsi que le gain de place. Le polystyrène qu’il soit expansé ou extrudé peut être une solution efficace pour ce genre d’isolation. Très léger, ce matériau développe une grande capacité thermique avec une faible conductivité thermique de 0,029 à 0,038 W/m.K. Bénéficiant d’un certificat ACERMI qui garantit sa performance thermique, le polystyrène convient parfaitement pour l’isolation extérieure des murs et de la toiture. Résistant à l’humidité, il conserve également une très bonne résistance mécanique.

Bien préparer son projet d’isolation

Si ce matériau révèle ses nombreuses qualités isolantes, il faut cependant avoir les bonnes pratiques. Bien que le polystyrène soit d’une facilité de pose évidente, il est en général recommandé d’avoir recours à un professionnel dans le cadre d’une isolation thermique par l’extérieur, que ce soit en cas de nouvelle construction ou de rénovation. Avant d’entamer tout travail d’isolation, il est judicieux de réaliser un bilan thermique, ceci afin de vérifier si le local à isoler suit les normes en vigueur. Il permet également de repérer les ponts thermiques et d’évaluer les besoins en chauffage. En second lieu, il faut bien choisir son isolant. Le polystyrène est en effet disponible sous différentes formes et couleurs. Le choix se fera en fonction des parties à isoler. La lecture des étiquettes sur les emballages aide énormément dans ce choix. Les produits labellisés garantissent également la qualité et les performances du matériau. Quant aux travaux proprement dits, il faut s’assurer d'une bonne préparation du chantier, de la pose du polystyrène ainsi que de la finition qui confère esthétique et longévité.

Il est préférable d'utiliser des isolants denses, comme les panneaux de fibre de bois rigides pour l'isolation thermique par l'extérieur afin de mieux maîtriser la surchauffe en été.