Bien protéger les bois extérieurs

Le bois, ce matériau noble qui n’est jamais passé de mode, est utilisé pour les menuiseries extérieures. Etant ainsi exposé aux agressions, plus d’un ont des soucis quant à son entretien. Le bois d’extérieur, bien traité et protégé, dure bien plus longtemps.

Des essences spécifiques pour l’extérieur, bois traités ou non

Le premier critère pour avoir une longévité maximum réside dans le choix du bois. Toutes les essences de bois ne sont pas faites pour les menuiseries extérieures. Selon les normes européennes, ce sont les bois des classes III, IV ou V qui leur sont destinés. Les essences d’origine tropicale ou les bois exotiques comme le teck, le moabi ou l’ipé sont des bois naturellement résistants et ne nécessitent aucun traitement. Il en est de même pour certaines essences locales telles que le chêne ou le châtaigner. Afin d’éviter les insectes xylophages, l’aubier contenu dans ces bois doit par ailleurs être éliminé lors de la découpe. Les bois tendres comme le pin ou l’épicéa nécessitent un traitement si on veut les destiner à un usage extérieur. Plusieurs procédés peuvent être adoptés. On peut citer le bois rétifié ou thermohuilé. Ces deux techniques consistent à soumettre le bois à de très hautes températures pour qu’il deviennehydrofuge, antifongique et bactéricide. Le bois traité par oléothermie ou par autoclave, quant à lui est soumis à une température moindre.

Entretenir pour mieux protéger

Tout ce qui a été dit précédemment concerne le bois traité avant la pose. Mais, une fois posé, il a besoin d’entretien pour mieux le préserver. On peut opter pour l’application d’huile, de la lasure ou de la peinture. L’huile de lin mélangée avec de l’essence de térébenthine constitue un traitement de surface hydrofuge et anti-grisaillement. Les lasures, qui laissent apparaître le veinage du bois, offrent une meilleure protection contre les ultra-violets. Selon les qualités des lasures et le degré d’exposition des menuiseries, elles sont applicables tous les 3 à 5 voire 10 ans. Les peintures, bien choisies, sont également des solutions efficaces. Les phases microporeuses et aqueuses sont indiquées. Pour assurer plus de durabilité, il convient de suivre d’autres recommandations. Avant chaque application, il faut nettoyer et poncer. Il faut égalementéviter d’utiliser des peintures sombres.