Propriétés de diffusion des panneaux Kronospan

Les propriétés de perméabilité à la vapeur du bois et des panneaux à base de bois varient et dépendent de l'humidité du bois. Il est nécessaire de déterminer le facteur de résistance à la vapeur d'eau en fonction des conditions d'humidité. Par conséquent, les valeurs du matériau des panneaux pour des conditions sèches sont μDRY (25% RH et 23°C) et pour des conditions humides μWET (72% RH et 23°C). Les valeurs de base peuvent être déterminées à partir d'un tableau selon la norme EN 13986 ou à partir d'un test selon la norme EN ISO 12572.

 

Valeur approximative de la résistance,à la diffusion des panneaux KRONOSPAN :

Type de panneau
μWET (min.)
μDRY(max.)
Sd (épais. Panneau 15 mm)
P2,P3,P6
30
50
0,4 à 0,7
P5
50
100
0,7 à 1,5
OSB/2
30
50
0,4 à 0,7
OSB/3
100
200
1,5 à 3,0
OSB/4
150
300
2,2 à 4,5
MDF,MDF,MR
20
30
0,3 à 0,45
DFP
10

11

0,16 à 0,176
Betonyp
20

50

0,2 à 0,7

 

 Depuis 2012, des mesures conformes à la norme EN ISO 12572 s'appliquent pour vérifier les valeurs du tableau :

Type de panneau
μWET (min.)
μDRY(max.)
Sd (épais. Panneau 15 mm)
Kronolux OSB3
64
107
0,96 à 1,6
Kronolux OSB4
135
300
2,0 à 4,5
OSB Superfinish
ECO, type OSB/3
150
170
2,3 à 2,5
OSB Superfinish
ECO, type OSB/4
320
340
4,8 à 5,1
OSB Airstop ECO
400
500
6,0 à 7,5
OSB Reflex ECO
150
170
2,3 à 2,5

 Les valeurs peuvent varier pour chaque usine de production du groupe KRONOSPAN. Nous vous recommandons de vérifier ces valeurs directement auprès de votre fournisseur.

 

Systèmes structurels ouverts et fermés à la diffusion

 Les possibilités de combiner les couches individuelles dans une structure en sandwich sont infinies. Pour une identification aisée des diverses compositions de conception, nous utilisons leurs différentes performances hygrothermiques. Nous décrivons les types de construction à ossature en bois comme ouverts à la diffusion (DO) et imperméables à la diffusion (fermés - DU) La limite entre les structures ouvertes à la diffusion et fermées à la diffusion n'est pas clairement définie. Pour nos besoins, cette limite est déterminée par une définition du système DO comme étant une structure dans laquelle les panneaux OSB sont utilisés comme couche de contrôle de la vapeur (VCL). En revanche, pour une structure DU, la résistance à la diffusion doit être augmentée en ajoutant une autre couche anti- vapeur, comme par ex. en appliquant une fine feuille plastique, etc.

 

Image 1 à gauche : Murs extérieurs d'une construction à ossature en bois avec revêtement en panneaux OSB des deux côtés. La vapeur d'eau passe par la structure intérieure (de droite à gauche) et se retrouve devant le panneau OSB extérieur, conduisant à son accumulation qui, avec le refroidissement, mène à sa condensation. La solution est d'utiliser une autre couche du côté intérieur pour ralentir la vapeur d'eau et empêcher la condensation. Image 1 à droite : Même schéma avec un panneau DFP très ouvert à la diffusion qui permet une rapide évaporation de la vapeur d'eau sans condensation.

 

Image 2 à gauche : La convection de vapeur d eau dans a structure peut être évitée grâce à un raccord étanche à l'air des points de contact des panneaux OSB. Image 2 à droite : Une surface résistant au vent est obtenue en raccordant les joints à languette et rainure ou en col ant les bords des panneaux DFP.

Principe d'une construction ouverte à la diffusion

 Les murs extérieurs et les toits sont de plus en plus conçus et construits comme des constructions ouvertes à la diffusion. Ce type de construction est prévu pour pouvoir diffuser la vapeur d'eau spontanément tout au long de l'année à travers l'enveloppe du bâtiment sans accumulation ni condensation, garantissant ainsi une fonction plus sûre et une durée de vie prolongée de l'enveloppe. Les matériaux du côté extérieur de ces constructions sont si perméables à la vapeur d'eau qu'il est inutile d'avoir une couche très résistante à la diffusion du côté de la pièce. Ces constructions reposent sur l'utilisation de panneaux DFP ouverts à la diffusion sur le mur extérieur protégé, avec une valeur d = 0,16 m et une épaisseur de panneau de 16 mm. Ils sont utilisés comme revêtement porteur de l'ossature (il convient de consulter la réglementation en vigueur, les DTU de la série 3l et les Eurocodes.) en bois avec une isolation très perméable à la diffusion de vapeur d'eau. La conception de toutes les autres couches intérieures nécessaires à un fonctionnement adéquat doit être déterminée par un calcul de perméabilité à la vapeur d'eau prenant en compte toutes les conditions requises, notamment les propriétés de chaque couche formant la paroi. Un matériau avec une valeur Sd environ l0 fois supérieure peut être utilisé pour le revêtement intérieur de l'ossature en bois. Les panneaux OSB en combinaison avec les panneaux DFP sont parfaits pour les constructions ouvertes à la diffusion. Pour ce type de constructions, ces panneaux possèdent une résistance à la diffusion suffisamment élevée mais également variable qui permet de réguler la migration de la vapeur d'eau de l'intérieur vers l'extérieur, et de la construction vers l'intérieur à nouveau.