L'isolation en basse consommation pour rénover notre habitat et consommer moins d'énergie.

 


La rénovation des maisons et l'isolation selon les types d'habitats avec des materiaux naturels ecologiques.



La rénovation des logements existants moins énergivores à partir 2013 à l'entrée en vigueur de la réglementation thermique RT2012, engage chacun dans une traque aux économies d’énergie. Le coût des énergies incite tous les acteurs à concevoir différemment nos habitations. Les travaux de  rénovation, et en premier lieu l'isolation thermique, génèrent la plus importante économie sur le long terme.



La rénovation pour des maisons basse consommation



Plus de 40% de l’énergie totale brûlée, provient de la consommation du secteur habitat individuel auquel s'ajoute les modes de vie inconséquents des habitants qui sont aussi une cause non négligeable de la consommation d'énergie. Les styles des maisons d'habitation diffèrent selon les régions et selon les date de construction. On peut les classer en quatre catégories :

  • La maison traditionnelle du XIXème siècle
  • La maison de ville construite dans l'entre-deux-guerre
  • La maison des années 1950 -1960
  • Le pavillon des années 1970 1980
     

Des travaux de rénovation adaptés à des budgets différents, sont possible pour chaque type et chaque époque.




Les clés d’une rénovation vers des maisons basse consommation pour une efficacité énergétique.



Avec l'augmentation du coût des énergies et la sensibilisation aux comportements éco-responsables, les auto-constructeurs devenus au cours de leur démarche plus souvent éco-constructeurs, recherchent sur le marché les différentes solutions qui existent pour rendre leur maison plus économe en énergie.



Restauration basse consommation d'une maison traditionnelle du XIXème siècle

 


Ces bâtisses ne sont évidemment pas étanches à l’air et les greniers sont ouverts à tous les vents. Les murs ne sont  pas isolés et laissent pénétrer le froid de l'hiver, le toit laisse échapper la plus grande partie de la source de chaleur constitués par le foyer de la cheminée.

Proposition pour rénover : Pour les maisons  anciennes des siècles derniers, on choisira des travaux de rénovation axés sur une isolation faite de panneaux de liège et de laine de mouton des isolants naturels qui laissent respirer les murs pour éviter l'apparition de l'humidité et du salpêtre. Ce sont des isolants naturels peu ou pas sensibles à l'humidité. Les travaux d'isolation thermique de la toiture se feront par l'intérieur en conservant la couverture traditionnelle de la région. Le procédé d'isolation consiste dans la pose de panneaux flexibles (laine de bois et de chanvre) ou rigides (liège expansé) ou de rouleaux souples (laine de mouton) et en prolongation des travaux de rénovation, on envisagera l'installation d'un système VMC double-flux pour réduire l'humidité de ces demeures anciennes et froides. L'isolation par l'intérieur permettra de préserver l'esthétique des façades extérieures. Le poêle à bois moderne ou le poêle à pellets ou encore le système Kachelofen complèteront la performance.



Restauration basse consommation d'une maison de ville construite vers 1930

Les constructions de l’entre-deux-guerres sont plus hermétiques grâce à de nouveaux matériaux plus performants puis le chauffage central fait son apparition et supplante le poêle au bois et la cheminée.

Proposition pour rénover : L’isolation par l'intérieur des murs supprime toutes contraintes architecturales si le style extérieur et régional l'impose. Cependant, des travaux d'’isolation par l’extérieur avec du liège expansé sera beaucoup plus efficace tout en rénovant les façades extérieures en une seule et même opération. Le froid de l'hiver et la chaleur de l'été seront immédiatement bloqués par l’isolant placé à l'extérieur du mur. A l’intérieur, les murs en pierre maintiennent par inertie  la chaleur générée par les appareils de chauffage,et l'été maintiennent la fraicheur des pierres.  Les travaux de rénovation de la couverture soit en  tuiles, soit en ardoises permettront la mise en œuvre d’une isolation extérieure de la toiture a l'aide de panneaux en fibre de bois rigides hydrofuges  « technique du sarking ». Une chaudière au gaz moderne à condensation vient compléter la rénovation.



Restauration basse consommation d'une maison des années 1950 -1960

Les maisons à partir des années 50 ont été construite sur des fondations en béton avec des murs en brique, en moellons ou parpaings selon les régions. Ces maisons sont la plupart du temps dépourvues d’isolation thermique. Le niveau du confort va passer un nouveau cap qui va engendrer un très fort développement des besoins en  électricité : chauffage central et eau chaude courante, éclairage divers.

Proposition pour rénover : Pour passer en mode BBC des ces maisons non isolées, ce sont des travaux de rénovation en isolation extérieure  qui seront préconisés. Les panneaux de fibres de bois et fibres de chanvre ou de coton, tous d'excellents isolants thermiques et phoniques, sont des matériaux très écologiques. Les combles seront isolés avec des flocons de ouate de cellulose soufflés en vrac qui comblent tous les espaces. Une installation de chauffage avec ballon thermodynamique équipé d’une pompe à chaleur est une des possibilités offertes pour récupérer les calories de l’air intérieur. La rénovation des huisseries passera par leur remplacement par des systèmes portes et fenêtres très performants à double ou triple vitrage selon l'orientation des façades. On ajoutera des volets, pour se protéger de  la chaleur d'été.
 


Restauration basse consommation d'un pavillon des années 1970 1980
 

Les pavillons construits dans les années 70-80 sont de véritables passoires : la chaleur s’échappe de partout, les chainages ne sont pas isolés et créent des ponts thermiques. La consommation d’énergie est au plus haut et le chauffage électrique se développe malgré le premier choc pétrolier de 1973. A la fin des années 1970, 40% des nouvelles constructions sont équipés en chauffage électrique.

Proposition pour rénover : Là encore ce sont des travaux de rénovation par l'extérieur qui seront les plus adaptés avec une isolation thermique en panneaux de fibre de bois ou en liège expansé ou de la ouate de cellulose insufflée dans des caissons de bois. Le travail de rénovation de la façade se terminera par la pose d'un bardage bois ou selon les régions par des travaux d'enduisage projeté sur les panneaux de fibre de bois ou de liège expansé. Le chauffage sera assuré par une pompe à chaleur pour remplacer les appareils de chauffages électriques les plus énergivores et on pensera aux panneaux solaires pour l'eau chaude.



Pour bien comprendre quels matériaux il convient d'utiliser rendez vous sur les pages : Comprendre et Connaitre  l'isolation écologique

 


Pour savoir de quelle façon mettre en œuvre ces matériaux isolants  lisez les articles : Technique de pose du site mon isolation écologique.com

 


Pour acheter en ligne vos matériaux naturels et écologiques  rendez sur notre catalogue de produits : Nos matériaux isolants naturels et écologiques
 

Liens utiles :

www.ecologie-design.net : Ecologie Design : Constructeur écologique qui vous conseille et vous accompagne dans votre projet écologique.