Nombreux sont ceux qui pensent qu’une maison économe doit être entièrement isolée, quitte à supprimer certains éléments d’ouverture comme les fenêtres. Or, des expériences démontrent le contraire, pour ne citer que le concept de la maison « Air et Lumière » de Velux.

Le concept de la maison économe « Air et Lumière »

Récemment, l’entreprise Velux a réalisé un programme « VELUX MODEL HOME 2020 » dont l’objectif était de bâtir une maison au confort et au cadre de vie de qualité, consommant moins d’énergie et ne présentant aucun impact sur l’environnement. En France, cette construction a été baptisée maison « Air et Lumière ». Le confort en extérieur se base sur la gestion de sa ventilation et de son apport en lumière. Pour cela, les constructeurs ont décidé de l’équiper d’une cinquième façade qui n’est autre que le toit même de l’habitation. Des fenêtres de toit supplémentaires ont donc été ajoutées à la construction, en plus des fenêtres et des ouvertures classiques localisées sur les quatre façades de la maison. Ce dispositif permet de récupérer un maximum d’apports solaires d’une part, et d’assurer une meilleure ventilation en intérieur d’autre part. La construction se caractérise également par son enveloppe assurant une meilleure perméabilité à l’air et des matériaux ayant un faible impact sur l’environnement.

Un bilan énergétique positif

Le suivi de la maison « Air et Lumière » a clairement démontré que la construction affichait un bilan énergétique positif. Elle produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme. La construction permet ainsi de diminuer le chauffage durant les périodes hivernales et d’éviter une climatisation supplémentaire en été. En effet, une réduction de la consommation énergétique en hiver a été constatée grâce à l’enveloppe en ossature en bois de la maison, matériau connu pour ses propriétés isolantes et son étanchéité à l’air. En journée, le plancher et les murs stockent la chaleur et pendant la nuit, ils les redistribuent à nouveau pour améliorer le confort en intérieur. Le confort durant les périodes estivales est également géré via un système d’automatisation des ouvertures qui empêche la chaleur d’entrer directement à l’intérieur de la maison.

Un confort optimal

Les occupants chargés de tester la performance de l’habitation « Air et Lumière » ont constaté que la maison offrait un excellent confort de vie. En effet, la présence des fenêtres et des surfaces vitrées qui représentent plus du tiers de la surface habitable, soit le double des recommandations prévues par la RT 2012, permet de réduire de moitié les besoins en termes d’éclairage. De plus, avec ce dispositif, la maison bénéficie de 50 minutes de lumière naturelle supplémentaire en hiver. Toutes ces installations ont été perçues par les occupants comme des éléments de confort exceptionnels aussi bien sur le plan visuel que physique.